Installations, images fixes et en mouvement
16-22 octobre 2024

Katja Stuke
par OFFTRACKS

L’Artiste

Katja Stuke est présentée par Florian Ebner, directeur de la Photographie du Centre Pompidou, qui soutient de nombreuses années les travaux de l’artiste.

Pour OFFSCREEN, Katja Stuke présente différents portraits photographiés entre 2000 et 2020, issues de la série Supernatural dont le titre très ambivalent, se réfère à la fois tant aux visages photographiés qu’aux photographies elles-mêmes. A travers cette série, l’artiste travaille sur la tension capturée par la photo, que ce soit celle avant le tir du pistolet présent sur ce portrait de femme dont la tenue extrêmement colorée passe au second plan, ou la tension qui réside avant le saut d’une athlète. Cette tension, directement liée à une action en cours et objet central des portraits de Katja Stuke, initie un processus qui ne peut plus être inversé.

Katja Stuke (1968, vit et travaille à Düsseldorf), collabore souvent avec Oliver Sieber. Ensemble, ils couvrent un large éventail d’identités : photographe et artiste, commissaire et initiateur d’expositions, designer et éditeur de livres d’artistes. Par leur travail et leurs activités de médiation, ils sont depuis longtemps devenus les modérateurs d’une culture photographique particulière. Katja Stuke et Oliver Sieber sont devenus des voyageurs mondiaux dans le domaine de la photographie, plus sur la route que chez eux dans leur studio de Düsseldorf. Ils révèlent les nombreux visages ainsi que les formes d’image et les modes de présentation des médias de plus en plus migratoires. En 2017, ils ont remporté le LUMA Rencontres Dummy Book Award aux Rencontres d’Arles. En 2023, Katja Stuke et Oliver Sieber ont été sélectionnés pour faire partie de la commission photographique nationale « Regards du Grand Paris », attribuée par le ministère français de la Culture aux Ateliers Médicis, en partenariat avec le Centre national des arts plastiques.

La Galerie

OFFTRACKS est un programme conçu par OFFSCREEN afin d’offrir une plateforme de vente à des artistes défendu.es par des commissaires et des institutions de renoms

Un visage est un masque est une trame – La série Supernatural de Katja Stuke
“Les visages photographiques d’athlètes féminines, issus de la série Supernatural de Katja Stuke, prennent leur point de départ au début des années 2000. Reproduits à partir d’écrans de télé lors des compétitions diffusées des Jeux olympiques de Sydney (2000), Athènes (2004), Pékin (2008), Londres (2012), Rio (2016), Pyeongchang (2018), ils portent la signature technique d’une ère antérieure à la nôtre, celle de la super haute définition. Recadrées au format vertical et tramées par la surface de l’écran, ces prises de vues acquièrent un statut hybride particulier entre le portrait photographique et le gros plan cinématographique, et posent, dans leur inquiétante immobilité, la question de ce qui reste de l’humain quand un visage devient l’image. Immergés dans une concentration totale, clairement conscients du moment décisif de leur vie sportive, ces visages devenus masques déploient l’aura particulière de notre ère médiatique : ils sont proches de nous et pourtant si éloignés, ils sont pure surface tramée et quadrillée, et en tant qu’individus aussi cachés derrière elle que derrière les mailles du masque de l’escrimeur. Contrairement à l’écran de cinéma, le gros plan est figé, le potentiel expressif et émotionnel du visage est réduit au dégrée zéro ; dans une maîtrise parfaite, ils sont plus proches de la machine que de l’humain – supernatural”
Florian Ebner

Information

Pour toute demande relatives aux œuvres de Katja Stuke contacter l’équipe d’OFFSCREEN à info@offscreenparis.com