Installations, images fixes et en mouvement
16-22 octobre 2024

Wolf Vostell
par Galerie LeNeuf Sinibaldi

L’Artiste

Wolf Vostell est un artiste allemand (1932 – 1998). Acteur majeur des mouvements Fluxus, du happening et de l’art vidéo avec Nam June Paik, il a inauguré une nouvelle ère de l’art contemporain : celle de l’image télévisuelle, des médias, des techniques mixtes. Dès 1954, Wolf Vostell commença à mettre en pratique son principe du « dé-coll/age », néologisme désignant un travail d’effacement, de recouvrement et de détournement de médias. En 1958, en s’intéressant au potentiel esthétique de l’électronique, il devient le premier artiste à intégrer un téléviseur dans une œuvre d’art. Animée par un engagement politique affirmé et une volonté de dénonciation de la surpuissance des médias, son œuvre transdisciplinaire se confrontait à l’histoire passée et à celle en train de s’écrire. En 1976 il fonda à Malpartida de Cáceres en Espagne un musée dédié à son œuvre et à Fluxus, tout en se consacrant à la sculpture. Cette dernière lui rendit hommage en 1992 à travers une grande rétrospective répartie en six expositions.

“Fernseh-De-coll/age (Télé Dé-coll/age)”, “Verzerrungen und Verwischungen (Distorsions et brouillages)” sera présentée lors d’OFFSCREEN. Il s’agit d’un ensemble de 51 photos originales noir et blanc, tirages argentiques d’époque (1967). La particularité de cette création repose aussi bien sur sa conception technique que sur le message qu’elle véhicule. L’artiste photographie les images émises par son téléviseur. Ces photographies dont le contenu déformé reste cependant identifiable dans certaines d’entre elles. Extraites de leur contexte d’origine et ôtées de leur fonction initiale, ces images perdent leur nature technique : dynamiques à l’origine, elles sont après figées sur le papier. Vostell décide par la suite de rassembler 51 de ces images dans un livre, dédié à Benno Ohnesorg, étudiant assassiné par un policier lors de la manifestation contre la visite du Shah d’Iran à Berlin-Ouest le 2 juin 1967. Ce parti-pris démontre l’intérêt de Vostell à témoigner de l’actualité et à inciter le public à réfléchir aux conséquences des actes violents. Une lettre manuscrite adressée à son éditeur sera également présentée.

La Galerie

Pensé comme un lieu culturel atypique, creuset pluridisciplinaire dédié à l’art contemporain sous toutes ses formes, la Galerie Sinibaldi a pour but de favoriser le lien entre la photographie et l’art contemporain.

Information