Installations, images fixes et en mouvement
16-22 octobre 2024

Victor Burgin
par Galerie Thomas Zander

L’Artiste

Depuis la fin des années 1960, Victor Burgin, artiste et théoricien s’est fait connaître à la fois comme artiste initiateurs de l’art conceptuel et à la fois comme théoricien renommé de l’image fixe et de en mouvement. Dans les années 1970, son travail consistait principalement en de grandes séquences photographiques encadrées, comportant des textes imprimés juxtaposés ou superposés à l’image. Au début des années 1990, il s’est tourné vers la vidéo numérique, avec un point de vue de la photographie - par exemple, Burgin s’intéresse particulièrement à la relation entre la stabilité et le mouvement. Comme l’a écrit l’historien et critique Stephen Bann : “cette exploitation progressive des nouvelles technologies est en soi assez inintéressante comparée à la remarquable cohérence des thèmes et propositions sous-jacents de son œuvre”. (Stephen Bann : Victor Burgin’s Critical Topography, in Relocating, Bristol, Arnolfini, p. 50). Le philosophe Henri Bergson note : “La perception n’est jamais un simple contact de l’esprit avec l’objet présent ; elle est complètement imprégnée d’images-mémoires qui la complètent et l’interprètent. Dans l’ensemble de son œuvre, Burgin porte une attention constante à cet espace “entre” le spectateur et l’objet - au monde “réel” vu à travers le prisme de la narration, de la mémoire et de la fantaisie.Ses œuvres font partie des collections de musées renommés tels que le Museum of Modern Art de New York et la Tate de Londres.

“The Four Seasons” de Victor Burgin est l’une des œuvres les plus importantes des années 1990 et est étroitement liée à la série des “Object Relations”. Ce que cette œuvre a en commun avec “Object Relations”, c’est qu’elle se réfère à la série “Object Relations”. Cette œuvre a en commun avec “Object Relations” de faire référence à la préhistoire ou aux débuts de l’histoire de la photographie. Alors que “Object Relations” renvoie à la préhistoire de la photographie en utilisant des silhouettes, l’œuvre “The Four Seasons” fait référence à la préhistoire de la photographie.

“The Four Seasons” fait désormais référence aux débuts de l’histoire de la photographie en citant des figures tirées des études d’Eadweard Muybridge sur le mouvement humain. Burgin fait également référence à un cycle de dessins en sépia des quatre saisons réalisés par Caspar David Friedrich en 1826, ce qui explique que les noms des saisons apparaissent en allemand.

La Galerie

Fondée en 1996 à Cologne, la Galerie Thomas Zander est une galerie d’art connue pour son engagement pour la photographie, l’art conceptuel et les médias diversifiés. Avec six à neuf expositions par an et une participation active à des foires d’art internationales, la galerie représente des artistes du XXe et du XXIe siècle. Elle met l’accent sur la photographie, en s’inspirant notamment de figures emblématiques telles que Diane Arbus et Walker Evans. Elle explore également l’intersection entre le minimalisme et l’art conceptuel avec des artistes tels que Lewis Baltz et Larry Sultan. Des artistes plus jeunes, tels qu’Andrea Geyer et Molly Springfield, perpétuent cet héritage. Au-delà des expositions, la galerie propose des services de conseil pour les collections et publie des monographies d’art, contribuant ainsi de manière significative au monde de l’art contemporain.

Information

Schönhauser Str. 8,
50968 Köln, Allemagne